Home

Les 22 et 23 Janvier a eu lieu en salle de répétition du théâtre la Vignette un stage inscrit au Plan Académique de Formation (formation continue des enseignants de collèges et lycées) sur la Marionnette, que 16 professeurs ont suivi sous la houlette d’un des artistes de la saison du théâtre. Cette intervention a pour objectif de sensibiliser les enseignants aux évolutions récentes du théâtre de marionnettes et de les aider à faire découvrir à leurs élèves toute la diversité et les richesses de cet art dans son développement actuel.

/ INTERVENANTS

  • Paulo Duarte, marionnettiste, plasticien et formateur – Cie MECANIkA ;
  • Didier Plassard, professeur en études théâtrales – Département Arts du spectacle – Université Paul-Valéry, directeur du programme de recherche PuppetPlays ;
  • Yvan Prat, chargé de mission cinéma-audiovisuel et arts de la scène – Délégation Académique à l’éducation Artistique et à l’action Culturelle, Rectorat de Montpellier.

/ UNE APPROCHE DIVERSIFIÉE

  • Approche théorique, historique, dramaturgique et esthétique de la marionnette contemporaine en Europe par un enseignant chercheur spécialiste de la marionnette ;
  • Rencontre avec un artiste : approche de l’univers de Paulo Duarte de sa création, découverte de sa pratique, projection d’extraits de captation de ses spectacles ;
  • Ateliers de pratique artistique encadrés par le marionnettiste : conception plastique d’un personnage, manipulation, création de canevas de jeu, travail à partir de textes poétiques et interprétation ;
  • Temps de réflexion collective visant au réinvestissement pédagogique en classe : avec l’aide d’un enseignant ressource chargé de mission à la DAAC ;
  • Invitation à deux spectacles de marionnette contemporaine dans la programmation de la Vignette : Andere – L’autre de Paulo Duarte et Solace d’Uta Gebert.

« La marionnette, en effet, s’adresse aujourd’hui à tous les publics, enfants, adolescents ou adultes. Elle est devenue l’un des langages artistiques de la modernité, et sa présence est de plus en plus importante dans la création contemporaine (la région Occitanie étant, en nombre de compagnies de marionnettistes, la 2e après l’Ile-de-France). Mais ses caractéristiques traditionnelles (la manipulation cachée, par exemple) ont laissé place à de nouveaux langages scéniques où se combinent les arts visuels et la littérature. »

Didier Plassard